Accueil > Actualités > Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

lundi 25 août 2014, par Eric

Les Jardins de la victoire (en anglais Victory gardens), appelés également « jardins de guerre » ou « potagers pour la défense », étaient, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada ainsi qu’en Allemagne, des jardins potagers cultivés dans des résidences privées ou dans des parcs publics pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient destinés à diminuer la pression provoquée par l’effort de guerre sur l’approvisionnement alimentaire public. Outre l’aide indirecte qu’ils apportaient à l’effort de guerre, ces jardins étaient également considérés comme stimulant l’esprit de corps chez les civils ; en cela les jardiniers pouvaient se sentir investis par leur contribution de travail et récompensés par les produits récoltés. Les jardins de la victoire firent partie de la vie quotidienne sur le front intérieur. source wikipédia

Répondre à cet article